introduction


introduction

introduction [ ɛ̃trɔdyksjɔ̃ ] n. f.
XIIIe « enseignement »; lat. introductio
I
1(XVIe) Action d'introduire, de faire entrer (qqn). L'introduction d'un visiteur dans un salon d'attente. L'introduction de qqn dans un groupe, un parti. admission, entrée. « l'introduction de Swann chez Mme Verdurin » (Proust). Action de s'introduire (quelque part). « Après l'introduction dans les lieux » ( CODE PÉNAL ).
Lettre d'introduction, par laquelle on recommande qqn. ⇒ recommandation. « Une carte d'introduction ne sert jamais à rien » (Montherlant).
2Action d'introduire, de faire adopter. adoption, importation. Introduction de produits étrangers, d'un mot, d'une mode dans un pays, une ville. Fin. Introduction (d'un titre) en bourse. admission, inscription.
3Action de faire entrer (une chose dans une autre). intromission. Introduction d'une sonde dans l'organisme.
II
1Ce qui prépare qqn à la connaissance, à la pratique d'une chose ( préparation, prolégomènes); ouvrage destiné à une telle préparation. Pécuchet « se procura une introduction à la philosophie hégélienne et voulut l'expliquer à Bouvard » (Flaubert). initiation.
2Texte préliminaire et explicatif placé en tête d'un ouvrage. avant-propos, exorde, préambule , préface, prologue. Ce livre commence par une longue introduction. Entrée en matière (présentant le sujet, esquissant le plan d'un discours, d'une dissertation). Introduction, développement et conclusion.
Mus. Court prélude préparant l'entrée de l'exposition dans une sonate; prélude d'une ouverture d'opéra. Partie musicale précédant les paroles dans une chanson.
⊗ CONTR. Sortie. Éviction, renvoi. — Conclusion.

introduction nom féminin (latin introductio, -onis) Action d'introduire quelqu'un dans un lieu, dans un groupe ; action de s'introduire dans un lieu : L'introduction d'un visiteur. L'introduction dans la bande d'un nouveau membre. Action d'introduire, de faire entrer quelque chose quelque part : L'introduction d'une sonde dans la vessie. Action d'insérer, d'intégrer quelque chose dans un ensemble : L'introduction de termes étrangers dans la langue. Ce qui sert de préparation à une étude, à une science : Les sciences naturelles sont une introduction à l'étude de la médecine. Discours, texte préliminaire au début d'un ouvrage, d'une dissertation : Livre qui a six pages d'introduction.introduction (expressions) nom féminin (latin introductio, -onis) Mot, carte, lettre d'introduction, qui facilitent à quelqu'un l'accès auprès de quelqu'un d'autre. Introduction en Bourse, ensemble des formalités préalables à la cotation d'un titre admis à une Bourse de valeurs. ● introduction (synonymes) nom féminin (latin introductio, -onis) Action d'introduire quelqu'un dans un lieu, dans un groupe ; action...
Synonymes :
- entrée
Contraires :
- éviction
Action d' introduire , de faire entrer quelque chose quelque part
Synonymes :
Contraires :
Action d'insérer, d'intégrer quelque chose dans un ensemble
Synonymes :
- pénétration
Ce qui sert de préparation à une étude, à une...
Synonymes :
- préparation
Discours, texte préliminaire au début d'un ouvrage, d'une dissertation
Synonymes :
- préambule
- préface
Contraires :
- dénouement
- épilogue

introduction
n. f.
d1./d Action d'introduire (qqn).
Lettre d'introduction, écrite pour prier qqn d'accueillir favorablement le porteur.
d2./d Action d'introduire (qqch). Introduction de marchandises dans un pays.
|| FIN Introduction en Bourse: inscription en Bourse (d'un titre).
d3./d Ce qui introduit à la connaissance de qqch; ouvrage qui donne les premiers éléments d'un art, d'une science, d'une technique. Introduction à la psychanalyse.
d4./d Préface, discours préliminaire. Roman précédé d'une introduction.

⇒INTRODUCTION, subst. fém.
I. — [Correspond à introduire I]
A. — [En parlant d'un être vivant]
1. Action de faire entrer une personne ou un animal en un lieu; action de s'introduire. Aussi est-ce une des grandes difficultés de l'apiculture, que l'introduction et le remplacement des reines (MAETERL., Vie abeilles, 1901, p. 75) :
1. ... il était suivi du voyageur qui depuis quelques instants excitait tant de curiosités et préoccupait si vivement les imaginations, que son arrivée en ce logis et sa chute au milieu de ce monde peut être comparée à celle d'un colimaçon dans une ruche, ou à l'introduction d'un paon dans quelque obscure basse-cour de village.
BALZAC, E. Grandet, 1834, p. 49.
2. Je décidai que ce serait Paul Laurens (qu'en ce temps je connaissais à peine, car ce que j'ai dit de lui et de mon introduction dans l'atelier de son père, il faut le reporter à plus tard) et pressentis extraordinairement qu'un jour nous partirions ainsi, tous deux ensemble, seuls, au hasard des routes.
GIDE, Si le grain, 1924, p. 523.
2. Action de présenter une personne à une autre, de donner à une personne la possibilité d'une rencontre, d'une entrevue avec quelqu'un; le fait d'être introduit, d'avoir ses entrées, d'être connu et accepté. Quant au peintre, il se réjouissait de l'introduction de Swann chez Mme Verdurin, parce qu'il le supposait amoureux d'Odette et qu'il aimait à favoriser les liaisons (PROUST, Swann, 1913, p. 202) :
3. Gide charmant, familier et causeur. Très « intéressé », sinon pris par la peinture de Lhote, faisant presque son affaire personnelle de l'introduction de Lhote auprès des marchands, de Druet probablement, parlant naturellement un peu de Denis et de « Théo » (Van Rysselberghe) mais sans exagérer, aimant bien les dessins de Rouault.
RIVIÈRE, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1908, p. 67.
Lettre, mot d'introduction. Lettre, mot de recommandation. Et puis, il n'est pas question de lui demander un mot d'introduction auprès du public, ni une signature à mettre en vedette (MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p. 327).
B. — [En parlant d'une chose] Action de faire entrer une chose (concrète ou abstraite) dans une autre ou dans un lieu précis ou supposé.
1. [Cette pénétration sous-entend effort, force, violence] Lorsque la moelle épinière n'a point été détruite par l'introduction d'un long stylet dans toute l'étendue de son canal (LAMARCK, Philos. zool., t. 1, 1809, p. XI). La compression de la glotte ou de la luette par une tumeur de la langue ou par l'introduction de l'instrument de l'opérateur (PROUST, Swann, 1913, p. 82) :
4. Elle [la verge] est composée : 1 d'un corps fibro-vasculaire, appelé corps caverneux, susceptible de se gonfler et de prendre assez de consistance pour rendre possible l'introduction de cet organe dans ceux de la femelle...
CUVIER, Anat. comp., t. 5, 1805, p. 63.
2. [Cette pénétration sous-entend intégration, incorporation] Il semble probable que l'introduction de sang jeune dans l'organisme d'un vieillard produirait des modifications favorables (CARREL, L'Homme, 1935, p. 217) :
5. Elle réserve pour le dimanche les préparations de longue haleine, celles qui exigent des cuissons lentes à feu doux, ou qui procèdent par étapes bien calculées, avec des introductions successives de sauces, de jus, d'assaisonnements et condiments, etc.
ROMAINS, Hommes bonne vol., 1938, p. 245.
3. [Cette pénétration sous-entend apport d'un élément neuf ou nouveau dans un milieu, un ensemble, une procédure existants] L'introduction des chœurs dans la tragédie n'a point eu cependant de succès en Allemagne (CONSTANT, Wallstein, 1809, p. XXII). L'introduction de la balle D exigeait pour les feux de guerre des champs de tir de 4000 mètres de profondeur au moins (JOFFRE, Mém., t. 1, 1931, p. 80) :
6. Les différents systèmes (...) [de] ventilation d'un local ont (...) tous pour but d'assurer l'introduction d'un certain volume d'air neuf, et, (...) l'extraction des gaz viciés.
SER., Phys. industr., 1890, p. 676.
Spécialement
a) DR. Introduction d'instance. Fait d'engager une procédure. (Dict. XIXe et XXe s.). Cf. introduire I B 2 b.
b) ÉCON. Introduction en Bourse. Acceptation, après fixation de son cours, d'un titre en Bourse.
c) INFORMAT. Action de faire entrer par procédure immédiate ou différée des données ou des instructions de programme dans un ordinateur (d'apr. LE GARFF 1975).
II. — [Correspond à introduire II]
A. — Ce qui sert à la préparation de l'étude ou de la pratique de quelque chose. Ainsi que je l'ai déjà dit, les deux années de philosophie qui servent d'introduction à la théologie ne se font pas à Paris (RENAN, Souv. enf., 1883, p. 223) :
7. Elles l'instruisirent beaucoup plus que n'avaient fait jusqu'alors tous les docteurs et tous les livres, et lui fournirent même en grande partie (...) la doctrine renfermée dans ses ouvrages, dont le récit de ses peines est la clef nécessaire et comme l'introduction.
BREMOND, Hist. sent. relig., t. 3, 1921, p. 436.
En partic. Ouvrage destiné à cette préparation. Il se procura une introduction à la philosophie hégélienne, et voulut l'expliquer à Bouvard (FLAUB., Bouvard, t. 2, 1880, p. 101).
B. — Texte placé en tête d'un ouvrage qui en présente et en explique le sujet :
8. Nous ne voulons pas terminer cette brève introduction et confier ce livre au public sans dire quels sont les ouvrages que nous avons consultés avec le plus de fruit.
BAINVILLE, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 7.
En partic.
1. [Dans un texte à caractère didactique, une dissertation, un discours] Entrée en matière qui présente le sujet et en précise le plan. (Dict. XIXe et XXe s.).
2. MUS. [Dans une suite instrumentale, une sonate, un opéra, une symphonie] Court prélude préparant l'exposition ou l'ouverture d'une œuvre musicale. L'introduction de l'Or du Rhin, entièrement construite sur le seul accord de mi bémol (SAINT-SAËNS, Germanophilie, 1916, p. 63).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1314 « action d'insérer une partie dans un ensemble » (ici un chapitre dans un livre) (HENRI DE MONDEVILLE, Chirurgie, éd. Ch. Bos, 1849); b) 1690 « action de faire entrer une chose dans une autre » (FUR.); 2. 1553 « action de faire connaître dans un milieu une chose concrète qui y était inconnue » (Bible Gerard, 2 d'apr. FEW t. 4, p. 782a); 3. 1600 « action de faire pénétrer dans un milieu » des animaux (OLIVIER DE SERRES, 457 ds LITTRÉ); 1690 des personnes (FUR.); 1846 Lettre d'introduction (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 2, p. 139); 4. 1718 introduction d'une instance (Ac.). B. 1. 1355 « préambule d'un sermon » (Miracles de Nostre Dame, éd. G. Paris et V. Robert, 16, 101); 2. 1560 « ce qui sert de préparation à quelque chose » (CALVIN, Institution Chrétienne, éd. J. D. Benoit, III, p. 72 : la crainte de Dieu est aussi nommée Introduction à pénitence); 1609 (FRANÇOIS DE SALES, Introduction à la vie dévote); 3. 1726 « préambule en tête d'un ouvrage » (G. DERHAM, Théologie physique, Rotterdam d'apr. FEW t. 4, p. 782a); 1731 (PREVOST, Hist. Clevel., t. 1, p. II). Empr. au lat. introductio « action d'introduire ». Fréq. abs. littér. : 857. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 340, b) 1 468; XXe s. : a) 671, b) 1 310. Bbg. QUEM. DDL t. 17.

introduction [ɛ̃tʀɔdyksjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1314, « insertion (dans un livre) »; lat. introductio, de introductum, supin de introducere → Introduire.
———
I
1 (1600, O. de Serres, en parlant d'animaux introduits dans un milieu; 1690). Action d'introduire, de faire entrer (qqn) dans un lieu. || L'introduction d'un visiteur dans un salon; d'un ambassadeur auprès d'un chef d'État.(Animaux). || « L'introduction d'un paon dans quelque obscure basse-cour de village » (Balzac, Eugénie Grandet, in T. L. F.).
Action de s'introduire (quelque part). || Effraction (cit. 2) intérieure, après introduction dans les lieux.
Action de donner accès (à un groupe, à un milieu social), de faire connaître, rencontrer (une ou plusieurs personnes ayant un statut social élevé). || « L'introduction de cet homme dans votre société » (Littré). Admission, entrée. || « L'introduction de Swann chez Mme Verdurin » (Proust). || L'introduction de qqn auprès de qqn, dans un salon…L'introduction des prosélytes dans le sein d'une religion (→ Baptême, cit. 5).
(1846). Absolt. || Carte, lettre d'introduction, par laquelle on recommande qqn. Présentation, recommandation. || Il a obtenu un mot d'introduction auprès du directeur, du ministre.
1 Il eut à peine la force de balbutier deux ou trois mots et de remettre au principal la lettre d'introduction qu'il avait pour lui.
Alphonse Daudet, le Petit Chose, I, V.
2 Une carte d'introduction ne sert jamais à rien. Une lettre de recommandation sert rarement à quelque chose. Seule a quelque poids une visite (…)
Montherlant, les Célibataires, I, V.
2 (1553). Action de faire adopter, d'importer (qqch.). Importation. || L'introduction de produits étrangers, d'une plante ( Acclimatation, cit. 1), d'un mot (→ Étymologie, cit. 3), d'un usage, d'une coutume, d'une mode dans un pays. Apparition (→ Glace, cit. 4).
3 (…) les vaisseaux de guerre anglais, qui recevaient cinq pour cent sur tous les objets dont ils favorisaient l'introduction frauduleuse (…)
G.-T. Raynal, Hist. philosophique, XIV, 22.
3 (1690). Concret. Action de faire entrer (une chose dans une autre). Intromission. || Pour faciliter l'introduction du liquide dans la baratte (cit.) et la sortie du petit-lait. || Introduction d'eau dans les poumons (→ Immersion, cit. 3). || Introduction d'une sonde, d'une bougie dans l'organisme ( Cathétérisme). || Introduction d'une substance assimilable dans un organisme vivant ( Intussusception), de toxines dans l'organisme (→ Fièvre, cit. 5). || Tube d'introduction d'eau dans un compteur.Techn. || L'introduction d'air sous pression, de vapeur… (dans une machine, etc.).
Par métonymie. Dispositif, mécanisme d'introduction.
3.1 John se précipita vers la machine et s'affala par l'échelle. Une nuée de vapeur remplissait la chambre; les pistons étaient immobiles dans les cylindres; les bielles n'imprimaient aucun mouvement à l'arbre de couche. En ce moment, le mécanicien, voyant leurs efforts inutiles et craignant pour ses chaudières, ferma l'introduction et laissa fuir la vapeur par le tuyau d'échappement.
J. Verne, les Enfants du capitaine Grant, II, V, p. 63.
Spécialt. Physiol. || L'introduction de l'organe mâle dans le vagin. Intromission.
4 Fig. || « L'introduction des chœurs dans la tragédie » (B. Constant, in T. L. F.).
Spécialt. a (1718). Dr. || Introduction d'une instance : le fait d'introduire (de commencer) une instance, une action.
b Fin. || Introduction d'un titre en Bourse.
c Inform. || Introduction de données, d'instructions dans un programme, dans la mémoire d'un ordinateur.
———
II
1 (1541). Ce qui prépare qqn à la connaissance, à la pratique d'une chose ( Apprentissage, initiation, préparation). || Science qui sert d'introduction à une autre. Clef (fig.).Ouvrage destiné à une telle préparation.(Dans des titres). || Introduction à la physique théorique, titre d'un ouvrage de Planck. || Introduction à la vie dévote, œuvre de saint François de Sales (1609). || Introduction à la connaissance de l'esprit humain (Vauvenargues, 1746), à la métaphysique (Bergson, 1903). || Introduction à l'étude de la médecine expérimentale (Cl. Bernard, 1865). || Introduction à la méthode de Léonard de Vinci (1894), à la poétique (1937), œuvres de Valéry.
4 Pécuchet (…) se procura une introduction à la philosophie hégélienne, et voulut l'expliquer à Bouvard.
Flaubert, Bouvard et Pécuchet, VIII.
2 (1355, « préambule d'un sermon »; 1726). Texte préliminaire et explicatif placé en tête d'un ouvrage (et après la préface, s'il y a lieu).REM. L'introduction est plus étroitement liée au sujet, plus didactique que la préface. Avant-propos, avertissement, avis (au lecteur), discours (préliminaire), exorde, exposition, préambule, préface, prodrome, prolégomènes, prologue (→ Enfoncer, cit. 45; grammaire, cit. 9). || Dès l'introduction… Commencement. || Ce livre commence par une longue, une brève introduction.
Spécialt (dans un discours, une dissertation, etc.). Entrée en matière, généralement destinée à exposer le plan de l'ensemble. || L'introduction, les trois parties et la conclusion d'une dissertation scolaire. Exposition.
3 (1838). Mus. Court prélude préparant l'entrée de l'exposition (dans une œuvre de forme sonate); prélude lent préparant l'allégro d'une ouverture d'opéra; premier numéro de l'ancien « opéra à numéros ». || L'introduction du « Don Juan » de Mozart.
5 L'ouverture classique comporte (…) une introduction lente, mais celle-ci, dès Mozart, tend à se réduire (…) Dans l'opéra moderne, ce prélude (le prélude wagnérien) se trouve réduit aux dimensions de l'ancienne introduction de l'ouverture classique (…)
André Hodeir, les Formes de la musique, p. 82.
CONTR. Sortie. — Éviction, renvoi, retrait. — Conclusion.
DÉR. Introductif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Introduction — (abbreviated intro) can refer to: *Introduction (music), an opening section of a piece of music. *Introduction (essay), beginning section which states the purpose and goals of the following writing. *Foreword, beginning secton of a book, commonly …   Wikipedia

  • introduction — introduction, prologue, prelude, preface, foreword, exordium, preamble are comparable when denoting something that serves as a preliminary or as an antecedent to an extended treatment, development, discussion, or presentation (as in an exposition …   New Dictionary of Synonyms

  • introduction — Introduction. s. f. v. Action par laquelle on introduit. Il ne se dit guere des personnes qu en cette phrase. L Introduction des Ambassadeurs, Ny des choses au propre qu en cette phrase. Introduction de la sonde. On reconnut par l introduction de …   Dictionnaire de l'Académie française

  • introduction — Introduction, f. acu. Est composé de deux mots Latins, Intro et ductio (le dernier usité en composition) et signifie proprement, acconduicte au dedans de quelque lieu, Introductio, Cic. ad Attic. Il se prend aussi pour Institution et… …   Thresor de la langue françoyse

  • introduction — [in΄trəduk′shən] n. [ME introduccion < MFr introduction < L introductio] 1. an introducing or being introduced 2. anything introduced, or brought into use, knowledge, or fashion 3. anything that introduces, or prepares the way for; specif …   English World dictionary

  • Introduction — In tro*duc tion, n. [L. introductio: cf. F. introduction. See {Introduce}.] [1913 Webster] 1. The act of introducing, or bringing to notice. [1913 Webster] 2. The act of formally making persons known to each other; a presentation or making known… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Introduction — «Introduction» Canción de Panic! at the Disco álbum A Fever You Can t Sweat Out Publicación 0:37 Género …   Wikipedia Español

  • introduction — I noun act of bringing in, admittance, formal presentation, inductio, induction, interposition, introductio, invectio, offering, offering as an exhibit, placing, presentation associated concepts: introduction of evidence II index …   Law dictionary

  • introduction — INTRODUCTION: Mot obscène …   Dictionnaire des idées reçues

  • introduction — фр. [энтродюксьо/н], англ. [интрэда/кшн] Introduktion нем. [интродукцио/н] introduzione ит. [интродуцио/нэ] вступление, интродукция …   Словарь иностранных музыкальных терминов


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.